Return to site

Les défis du plein emploi: croissance, innovations technologiques et ouverture internationale

Par Antonia Reenpää

La grande question du moment est où vont les jobs et y aura-t-il encore des emplois dans le futur? Ces questions représentent une réelle préoccupation notamment chez les jeunesen Suisse mais également partout dans le monde.

Pour essayer d'y répondre, le Professeur Giovanni Ferro Luzzi a expliqué les tendances du marché de l'emploi et les défis du futur lors de la conférence after work Les défis du plein emploi: croissance, innovations technologiques et ouverture internationale jeudi 31 janvier 2019 à Uni Mail, Genève.

I. La grande délocalisation: les entreprises délocalisent certains secteurs d'activité et deviennent plus efficientes puisqu’elles peuvent allouer d’autres taches aux travailleurs qui restent. Les coûts des entreprises baissent et ceci est bénéfique car d'autres secteurs prennent ainsi le relai de la croissance.

II. La grande numérisation: on assiste à une automatisation de l'industrie. En effet, les taches routinières et répétitives sont remplacées par les machines. Le progrès technologique est un moteur dans la création de nouveaux emplois, et les emplois analytiques sont plus que jamais valorisés. Le secteur de l'innovation rend ainsi des employés plus productifs car ils utilisent tous les jours leur créativité et leur ingéniosité.

III. La polarisation des emplois: le nombre d’emploi dans les fonctions hautement qualifiées a augmenté de même que dans les fonctions peu qualifiées. En revanche, l'emploi dans les fonctions moyennement qualifié a chuté.

Les points évoqués ci-dessus lors de la présentation du Professeur Luzzi soulignent l'importance de la formation dans le secteur tertiaire qui doit fournir les compétences indispensables pour préparer les employés de demain. Il faut miser sur le capital humain qui est capable d'analyse mais aussi de créativité, d'empathie, de persuasion et d'émotion. Ces compétences sociales n'ont pas encore été développées chez la machine. De plus, nous assistons à une complémentarité de l'emploi plutôt qu'à une substitution de l'emploi. Pensez au vendeur au Apple Store, qui grâce à sa tablette, peut vérifier beaucoup plus rapidement ses stocks et votre historique d'achat lorsque vous allez le voir.

La diffusion des ces éléments induit inévitablement des transformations profondes tant dans les relations professionnelles que dans l’organisation sociale. Avec une 4ème révolution industrielle déjà en marche, nous réalisons que les compétences sociales sont les plus importantes. Donc pas si grave si vous n'êtes pas bon en maths ;-)

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly